le petit monde québécois d'aurélie

tout a commencé le 21 octobre 2005

traineau de blues, de mal du pays, de mélancolie des fêtes….sur non blog ! 24 décembre 2006

Filed under: blog — Aurélie @ 13:50
C’est le temps des fêtes, ici l’on dit beaucoup cela… le temps des fêtes. On le dit même de plus en plus pour ne pas heurter certaines communautés non chrétiennes qui ne fêtent pas Noël, pour ne pas les exclure, cette facon de faire porte même un nom, ce sont les accomodements raisonnables… ça n’en a bien que le nom de raisonnable !!! (cf  presse ) Depuis un moment je prépare un petit quelque chose à vous écrire la dessus, tant ça illustre l’extréme tolérance de la société québecoise, tolérance qui se transfome en un manque de discernement certain et en connerie… mais on s’en reparlera, ça s’en vient.
Probablement que Noêl ici ressemble au Noel de chez moi, la même pression capitalo-populo. Tout le monde se creuse la tête pour le cadeau de grand tata et du petit dernier de la cousine qu’on ne voit jamais, ça saoule tout le monde mais personne ne veut renoncer à cette sacro sainte tradition. A croire que si tu n’es chargé d’aucun paquet dans les mains tu n’existes pas vraiment. A Noel c’est comme ça, faut être heureux, excitée, aimer le monde… Alors c’est clair que chez moi ça produit tout l’inverse.
 Ce que j’ai pris pour un priviliège ces derniers temps : ne pas être happée par cet univers de consommation, n’être obligée à rien, ne voir dans Noel que l’amour des miens,… se transforme ces derniers jours en profonde tristesse. Voila je me suis faite avoir. Je m’aperçois que moi aussi je voudrais participer à ce balet, grotesque certes, mais je voudrais y danser pareil. Je vis mal de n’avoir aucun sapin et rien a partager avec les miens. Ce que les autres feront de leur noel m’insupporte de jalousie, les cadeaux qui s’échangent devant ma face me mettent les larmes aux yeux, ma famille et mes amis me manquent, je traine mon blues, mon mal du pays, ma mélancolie des fêtes….
 
Le monde se rend t-il compte de la pression égoïste qu’ils mettent à ceux qui n’ont pas leur chance, qui n’ont ni rien ni personne, combien ils leur rappelle cette douleur. Et là je ne parle pas de moi, j’ai des gens qui m’aiment et un toît sur la tête. Non je pense à ceux qui n’ont même pas cette chance, qui sont loin de chez eux, qui ont perdu les leurs…
Etre loin des siens dans ces temps joyeux, l’immigration,… ça vous ouvre véritablement les yeux, ça vous conscientise à ce que le monde devient ou n’est plus.
 
Pensez y et vivez Noêl, je le ferais à votre place.
Publicités
 

Ski sur pelouse sur non blog ! 18 décembre 2006

Filed under: blog — Aurélie @ 09:08
 Bon d’accord !!! Marc André a raison, je ne suis pas d’une honneteté journalistique irréprochable !!!
 
Je laisse croire à des millions de lecteurs (vous êtes bien des millions) que Montréal est tapissée de blanc ! Et bien que neni, plus un poil de neige depuis au moins une semaine et aucun flocon en vue ! Les conditions climatiques sont du quasi jamais vu ! Le réchauffement de la planète passerait-il par là. Toujours est il que les température sont si clémentes, que les vetements special méchant hiver sont au placard. Les stations de ski sont au vert et regardent vers le ciel avec angoissse. Les pistes cyclables sont toujours utilisées. Le parc Lafontaine se donne des airs de Central Park à New York.
 Nous on voit Noêl qui s’approche…et il n’ya bien que le père noel qui se pare d’une écharpe de laine !
 
C’est bien triste un Montréal en décembre sans neige…ou est votre hiver glacial, celui qu’on nous a promis comme un challenge…on l’attend, remboursez nous !!!
 
Noêl au balcon…Pâques aux tisons qu’ils disent…Vivement Pâques alors !!!
 
Mais ou j’ai rangé mes gougounes !
 

premier pied dans l’hiver Montréalais 2006 ! 3 décembre 2006

Filed under: blog — Aurélie @ 16:41
LA VOILA QUAND MEME !!! 
 
Elle est arrivée ce matin, tout doucement, sans vraiement qu’on s’en rende compte.
Bien 3 semaines que nous l’attendions… cette fois ci c’est officiel nous avons un pied dans l’hiver… fini les petites chaussures, les 2 min pour enfiler sa veste le matin, bonjour le manteau d’hiver, les bottes, la tuque, les mitaines…
 
on avait presque oublié… ce que c’est beau…
 
restez au chaud…