le petit monde québécois d'aurélie

tout a commencé le 21 octobre 2005

conjugaison d’émotions sur non blog… 26 octobre 2007

Filed under: blog — Aurélie @ 13:22
  Corentin, mon neveu grandit, c’est fou ! Maintenant quand je le vois à la webcam, en photos, c’est extremement vivant, interactif. Il est super eveillé, attentif à tous, très rieur. C’est craquant. Et à la fois frustrant, frustrant de ne pas être près de lui. Je me dis que les gens qu,ils voient en ce moment ce sera eux, son entourage, ses proches, les personnes qui compteront pour lui… c’est peut être égoîste, égocentrique, mais ça me fait peur de ne pas être de ce cercle, de ne rien représenter pour lui. Alors je fais mon maximum pour lui laisser le plus de traces de moi, je lui envoi des colis, je lui écris des mails (il est génial, mais je pense que c’est quand même que son père qui peut les lui lire), je vais lui faire des petites vidéos. Et depuis sa naissance je lui écris un grand journal, le récit de son histoire, avant qu’il soit là, son arrivée et comment il grandit, comment je deviens sa tata. Libre à lui dans quelques années de le regarder ou de l’entasser dans une vieille boîte qu’on ouvre jamais. Moi j’ai besoin de lui dire, qui je suis, d’où il vient, puisqu’il existe dans nos coeurs depuis si longtemps, combien il compte pour moi et à quel point il est quasiment, mon seul doute ces dernières semaines.
 
Je pense que chaque coup de blues est souvent relié à lui. Puis quelque fois à Paris, il m’est difficile de voir des images de Paris, je crois que j’aurai toujours beaucoup de peine à l’idée de ne plus y vivre. J’ai tellement voulu y faire ma vie, c’est dur de ne plus y être, je n’aimerais jamais Montréal comme je suis folle de Paris.
Voila j’accepte mes vagues de blues, ca me prend comme ça sans prévenir, des bouffées de nostalgie. J’arrête de tenter de les combattre, elles sont naturelles, je n’ai pas quitté la France en la haîssant (contrairement à d’autres immigrants), en la rejetant. Je l’ai toujours aimé mon pays et je l’aimerai toujours.
 
Je vis avec mes manques et je suis persuadé que c’est en les acceptant que je profiterai encore plus de ce que je recois d’ici. Un collègue me disait il y a peu, on passe nos journées dans notre passé, notre futur, mais jamais à voir notre présent, à voir l’instant, le maintenant. C’est vrai ! Je pense à Paris, mes amis, ma vie d’avant. Je pense à quand je repartirai chez moi, quand je retrouverai mes repères français… Mais je sais aussi, que je n’ai jamais été autant dans le moment présent que depuis que je vis ici. Je regarde les choses souvent avec un regard neuf, le regard de celui qui ne fait que passer, qui ne prend pas d’habitude, je m’exstasie sur ce que je vois et entend, je partage ce que je vis en dedans. Je n’ai jamais été autant dans le présent que depuis que je me suis éloigné de mon passé et mon probable futur. Corentin, mon neveu, lui il n’appartient pas au passé, il est le présent, ce qu’il vit là, je ne pourrais pas le trouver dans le futur, voila certainement pourquoi je lui dois mes vagues de larmes, il me rappelle que mon passé continue son présent, sans moi et que c’est comme ça…
 
Je vous laisse sur une petite vidéo, Mr Corentin est très occupé à jouer, mettre tout à sa bouche et … sourire à son papa. Après ça vous me direz comemnt je fais pour ne pas craquer.

              
 

rencontre avec un monstre… 25 octobre 2007

Filed under: blog — Aurélie @ 15:54
    Qui sera au centre Bell ce soir ????
 
 
 
    réponse
 
 
 
 
         LUI !!!    et moi !
    
 
 

Après une absence de plus de 20 ans, Stevie Wonder, effectuera un retour à Montréal le jeudi 25 octobre au Centre Bell.

 
 


 

Celui qui est considéré comme l’un des plus importants auteurs-compositeurs-interprètes de sa génération, présentera les plus grands succès de sa carrière.

Stevie Wonder verse dans plusieurs types de musique bien qu’il soit surtout associé à la musique R&B.

Quatre albums ont surtout marqué l’histoire de sa musique, soit Talking Book en 1972, Innervisions en 1973, Fullfillingness en 1974, et Songs In The Key Of Life, en 1976.

Par la suite, il devait aussi enregistrer des classiques comme Ebony And Ivory en duo avec Paul McCartney, et I Just Called To Say I Love You qui lui a valu un Oscar.

Stevie Wonder, aveugle de naissance, a enregistré pas moins de 35 albums aux États-Unis. Les ventes ont atteint les 72 millions de copies.

L’auteur-compositeur-interprète compte plus de 30 succès ayant fait le «Top 10» des palmarès.

 

 

quand Pierre Lapointe se dandine à la Luciole…j’y suis pas, snif !

Filed under: blog — Aurélie @ 07:50
L’excellent, le brillantissime Pierre Lapointe débute le 19 octobre prochain une grande tournée francaise ! Chers compatriotes, si vous n’avez pas vu ce garçon à la boule noire à Paris il y a quelques mois, ne le loupez pas quand il passera près de chez vous. Toutes les dates -> ici
 
                                   
Son univers est incomparable, et à la fois assez proche de ce qu’on appelle la nouvelle scène française. Oubliez les grandes voix chialeuses des fillettes québecoises, où les paroles sont aussi cul-cul qu’une interview d’élève de 6ème. Pierre Lapointe est envoutant, la musique (on voit que ce garçon est un musicien) vous embarque obligatoirement, et vous vous faites bercer par cette voix ni grave, ni aigu, la sienne !
Pierre Lapointe est le seul à m’avoir donner des frissons en le regardant en concert sur une télévision. Pierre Lapointe est un reveur, ses chansons sont des contes. Il n’est ni beau, ni moche et il s’en fout bien.Il est drôle sans faire de blagues. Il arrive à se faire aimer même si on accroche pas à sa musique tout de suite (je le sais ça été mon cas). Depuis des mois je lui prédis un gros succés en France, ce garçon va cartonner… J’ajoutais toujours "moi j’aime pas forcément, mais bon sang je sais qu’il est bon"… plus je l’écoute plus je change d’avis " bon sang qu’il est bon et j’aime… forcément ! "
 
Si j’avais une petite fortune, je m’acheterais un billet aller retour montréal – Paris, pour le 12 novembre… et j’irai le voir dans ma ville natale ! Pierre sera ce jour là en concert à Alencon, très certainemnt à la Luciole.
 Bande de chanceux qui pourrons y être, saluez le pour moi, et emmenez moi un peu avec vous !
 

Michaël Blanc est toujours détenu… 18 octobre 2007

Filed under: blog — Aurélie @ 16:29
   Vous rappelez vous de ce garçon ? Michael Blanc. Si, à l’époque vous étiez des fidèles de « Tout le monde en parle » avec Ardisson, vous en avez surement entendu parler. Depuis on ne sait plus vraiment ce qui se passe pour lui. A vrai dire c’est assez simple : Rien, il est toujours emprisonné à Bali, imaginez 8 ans dans une telle prison, ça ne doit pas ressemble au Club Med !
 
                
 

Pour rappel, l’histoire folle de ce jeune gars. En 1999, le 27 décembre, Michaël arrive à l’aéroport international de Bali venant d’Inde. Dans ses bagages, en plus de ses effets personnels, il transporte un équipement complet de plongé sous-marine que lui a confié un ami français qu’il avait rencontré à la plage de Goma, en Inde. Des douaniers et des membres de la police de l’aéroport l’arrêtent sous l’accusation que les bouteilles d’air comprimé de l’équipement de plongé contiennent une “substance illicite”, en fait, 3800 grammes de haschich.

Les circonstances de l’interpellation en absence de tout témoin indépendant, sans interprétation ou traduction, l’ouverture des bouteilles hors de la présence de l’accusé et le fait qu’il ait plaidé dès ce moment son innocence font que son inculpation apparaisse très irrégulière d’après les normes occidentales. Il a été emprisonné pendant l’instruction de son cas et il n’a informé complètement sa famille de la gravité de son cas que vers la fin du mois d’août 2000. Sa mère, Hélène Le Touzey, annula tous ses engagements et s’installa à Bali, où elle se trouve toujours.

Le procès de Michaël eu lieu en novembre 2000. Le procureur demanda la peine capitale mais le Tribunal de Denpasar décida le 16 novembre 2000 de le condamner à la détention à perpétuité. Il avait 27 ans à ce moment… et il y est toujours…

Des personnalités de premier plan comme Jacques Chirac, Bertrand Delanoë, Maire de Paris, Ben Bella, ancien Président de l‘Algérie et ami personnel du Président Soekarno, père of Megawati, se sont adressés à la Présidente Megawati Soekarnoputri pour appuyer la demande en grâce de Michaël Blanc. Sans résultat ni réponse aucune à ce jour.

Michaël n’a jamais été ni toxicomane ni trafiquant. Il n’a pas de fortune cachée ni de compte en banque et il gagnait à peine de quoi vivre comme beaucoup de jeunes de sa génération. Qu’est-ce qui joue contre lui ? Pourquoi prolonger cette situation qui ne peut qu’envenimer les relations entre l’Indonésie et la France ? Pourquoi le gouvernement indonésien désavoue son propre ambassadeur aux yeux de l’opinion française ?

Voilà des questions sans réponse aujourd’hui.

Je sais qu’à notre échelle, on ne peut surement rien faire de plus. Mais tant qu’on parle de lui, que l’on s’inquiète de son sort, lui il le sait et je suis certaine que ça l’aide à vivre l’épreuve qu’il traverse.

Moi je ne l’ai pas oublié et j’espère que, ce prisonnier là  (!), sera lui aussi bientôt libre de ses mouvements. 

 

Volo de non blog à vos oreilles… 17 octobre 2007

Filed under: blog — Aurélie @ 18:51
 
  J’ai découvert il y a plusieurs jours, une chanson qui ne quitte plus ma tête Fiston.
 
En écoutant Europe 2 sur le net, je découvre que c’est Volo qui chante ça… et ce chanteur, cette voix ca me disait bien quelque chose,. Et bien il n’est rien d’autre qu’un ex membre du groupe Wriggles (vous me suivez toujours ? ). J’adore ce groupe, je les ai vus 2 fois en concert, un jeu scénique fabuleux, des mélodies entrainantes, des paroles intelligentes.
 
En furetant sur leur site internet je découvre cette fois ci une chanson :Montréal . Parfaite, magnifique, je souris d’entendre des mots québécois mélés avec d’autres plus français. Je me surprend à ne pas toujours reconnaître ceux que j’utilisais avant et les purs d’ici. Ça, ça nous arrive souvent, ne plus savoir quelle est vraiment notre langue d’origine…bref
 
                                               
J’aurais aimé vous mettre un beau lecteur direct, vous n’auriez eu plus qu’à cliquer sur la belle petite flêche Play. Mais je sais pas faire ça et peut être bien que myspaces ne l’offre pas.
Donc z’avez plus qu’à cliquer sur les liens pour aller voir tout ça… si ça vous tente… sinon vous allez perdre quelque chose…
 

Corentin découvre l’automne et sa Tata l’admire… 16 octobre 2007

Filed under: blog — Aurélie @ 11:02

   

Corentin découvre l’automne

et ça me manque de ne pas vivre cela avec lui…

heureusement la magie du net me permet de le voir, nostalgie, je me revois dans les bras de mon père faire les mêmes choses que lui, c’est lui maintenant le bébé et on en est tous fous ! les autres photos à voir sur l’album ->

on se revoit bientôt..

 

Sidaction… le temps passe… 15 octobre 2007

Filed under: blog — Aurélie @ 14:39
 
le Sida c’est mon travail, mais c’est aussi et surtout une cause qui me tient à coeur depuis de longues années. Je suis toujours térrifié de l’ignorance et du rejet qu’entourent toujours cette maladie. On en meurt encore, eh oui, on vit mal avec ce satané virus, on est bien loin d’une maladie chronique avec laquelle on peut  fonctionner normalement. Dans mon boulot, dans la presse, je vois des situations terribles, des gens qui souffrent dans leur chair et dans leur coeur.
 

    
Campagne  Sidaction 2007 Sablier Humain. Dans le monde, une personne meurt du sida toutes les 10 secondes.
Alors certes le film que vous voyez est choquant, mais je pense que ca prend ça, maintenant pour alerter et empêcher le monde de s’endormir sur de maigres victoires. L’association Sidaction lance là sa campagne 2007, le vih vous allez en entendre parler un peu les prochaines semaines jusqu’au 1er décembre,. Mais malheureusement si vous ne tendez pas plus l’oreille vous n’apprendrez rien et ne saurez rien de ce que vivent les personnes porteuses de cette maladie.
 
C’est si difficile de ne pas se contaminer ? Je comprends pas qu’après 25 ans, on en soit encore là et que ma carrière en VIH doive être aussi longue.