le petit monde québécois d'aurélie

tout a commencé le 21 octobre 2005

encore du chaud bouillant sur non blog ! A la pointe du potin… 16 décembre 2007

Filed under: blog — Aurélie @ 13:49
 Depuis 4 h du matin, elle tombe, elle tombe… Je le sais parce que je l’ai surveillée, bah oui c’est comme ça, dés que la météo annonce de la neige, moi j’adore la regarder tomber, bien au chaud ! Elle a commencé doucement et depuis 10 h, le ciel est si blanc et bas qu’on se croirait dans une boule à neige (vous savez les trucs ou on met la tour eiffel en tout petit, et les confettis scintillent )
      
Alors un dimanche de tempête de neige, que fait- on ? A part, regarder des feuilletons niaiseux de noel à la tv, essayer de mettre le chat dans la neige pour photographier les traces de ses pattes, attraper un flocon pour faire apparaître l’étoile qu’il forme, mesurer la hauteur tombée pour vérifier si Meteo Media est fiable… que fait-on ??? eh ben on peut lire Voici, et si on a pas Voici, il y a toujours le fabuleux internet !
 Vous voulez un potin, un truc bien lourd, limite scoop, un truc bouillant et chaud, limite incroyable ! En tout cas moi j’ai jamais entendu parler de ça, peut être qu’en France ce n’est qu’un secret de polichinelle ! Eh bein voila… nous aurons prochainement une nouvelle première dame de France, totalement surprenante (j’en reviens pas encore), pi jolie avec ça, la classe dans les sommets et réunions de chefs d’Etat, ca va nous changer de maman Bernadette ça ! Vous voyez la photo qui suit… et ben oui c’est elle, c’est malade hein ???
 
 
Elle lui aurait dit oui, elle aurait accepter sa demande en mariage ! Sarko tu es vraiment trop fort !
 
J’en reviens pas ! Allez fin de la rubrique potin, je retourne compter les flocons !
 

Chauds les marrons sur non blog ! 14 décembre 2007

Filed under: blog — Aurélie @ 22:37
L’hiver c’est la température qui baisse, la nuit qui arrive plus tôt, les gros manteaux, les bottes d’hiver et les running dans le sac pour ne pas salir le beau tapis de mami.
D’ailleurs mr le métérologue annonce une belle grosse tempête pour dimanche, on attend une bordée de 40 cm ! Crédiou c’est d’la poudreuse ! La dernière a été de 29 cm, alors j’ai hâte de voir dimanche matin si elle arrive cette grosse perturbation. On prévoit déjà d’enfiler le pantalon de ski et aller jouer comme des gamins dans le parc derrière chez nous, ca serait vraiment l’fun, espérons ! C’est vrai, j’ai dit il y a quelques billets que je n’aimais pas la neige à Montréal, mais j’avoue, là je me prend au jeu et je l’attends. En fait j’aime quand il en tombe beaucoup, que tout est blanc et silencieux (la ville sous la neige fraîche c’est quelque chose d’indescriptible, comme une pièce capitonnée). J’haîs la sloch ou pire la pluis verglacente, j’haîs de voir les autres marcher normalement, j’haîs les voitures qui roulent dans le caniveau et t’éclabousse sans scrupule ! Bref je m’éloigne du sujet, mais quand même, le soir, quand je prend le temps, que je marche doucement, avant de m’enfermer dans le métro, je trouve ça joli, ces beaux 50 cm de neige qui s’accumulent autour des escaliers des belles maisons de la rue St Hubert.
 
Ce soir pour fêter ce bel hiver, pour se la jouer cocooning, il fallait un repas de fête ! Un vrai festin de réconfort (= les trucs que l’on a honte de manger, mais pour lesquels on traverserai la ville). Nos petits péchés mignons furent donc : (je sais que certains vont sourire, voire se moquer, pas grave…je suis sûre que si j’allais voir vos placards !!!)
 
On commence par une bonne petite soupe Chunky. Y’en a de toutes les sortes, et à notre grande surprise, elles sont vraiment bonnes et copieuses ces soupes. Bon on est pas allés voir la composition, ni le degré de sodium, je prefère continuer de penser qu’elles sont bonnes. Nous avons trouver quelques mets québecois en boîte comme ça, que nous aimons, à la grande surprise des québecois que l’on cotoie.
 
 
 
 Un peu calées et réchauffées, on sort du four :
 
 
 
 Ah nos quenelles, directes de France, ramenées par nos derniers voyageurs. Même en France j’adorai en manger, des toutes simples, natures, chauffées au micro onde ! wouuuaaa un vrai bonheur ! Eh oh j’en connait qui mange des raviolis dans la boîte alors ! Là pour se fourvoyer dans la luxure, nous les avions passées au four nappées de tranches fines d’Emmental, merci bonsoir, pas de vulgaire cheddar!
 
Et pour finir… du grand art, la séquence nostalgie : les chataignes ! On se demandait si les Québecois connaissent et s’ils les mangent comme cela aussi. J’aimerais ça savoir, pour ne pas avoir l’air cave en le demandant, ou pire en en offrant à nos amis. Quand j’ai croqué la première, wwwouuuaa, les souvenirs de mon enfance qui reviennent. Chez nous, mon père les faisaient cuire dans la cheminée, sur les braises, dans sa poele à trous faîte maison. On adorait les entendre crépiter et la première qui explosait donnait le signal. Mais attention pas touche de suite, d’abord les faire suer 5 min sous un torchon, ca les rend tendres, parfait! Pendant ce temps là, mon père ouvrait une bouteille de cidre bien frais, excellent mariage avec la chataigne chaude. Que de jolis souvenirs, tous ensemble autour de la cheminée a dévorer nos chataignes. Ma mère adore celles qui sont comme brulées, on lui refilait toutes. Mon père m’épluchait les miennes, j’haîssais ça, je voulais le faire seule, mais c’était tellement chaud que je n’arrivai pas à attendre.
C’est fou comme le goût est une réserve intense de souvenirs, et dés que l’on regoûte cet aliment là, les émotions reviennent, intactes. Ça été une chouette découverte de se rendre compte que des chataignes au four, ca marche ! (la recette sur demande!). Je sens que les marrons seront chauds souvent cet hiver…
 
  
 
 
Voilà un dîner très simple, presque kétaine, mais un de ceux qui font du bien et réconforte le coeur !
 
Couvrez vous, la tempête s’en vient…
 
 
 

Hungry c’est quoi ça ?? 6 décembre 2007

Filed under: blog — Aurélie @ 10:37
 
Je vous parlais l’autre jour des idées recues des français sur les québecois. Ce matin en découvrant cette vidéo, ça me rappelle un trajet Québec – Montréal que nous avions fais par Allo Stop, le conducteur était aussi stupéfiant que cette jeune fille !
 Bien sûr ce n’est qu’une toute petite proportion des Nord Américains, mais je trouve ça toujours fou, . L’ignorance de certains est si incroyable, surtout  à notre époque ou l’internet est accessible même au fin fond du monde, ou l’on peut traverser la planète en quelques clics…
Je repense à une collègue qui m’avait dit, <mais du Québec on peut pas aller en France en voiture ??? >  ou une autre : < le chateau de Versailles il est encore habité par un roi ?>…. je passe les éternelles questions qui commencent par < mais vous en France, vous avez….?>
 
Allez pleins d’autres , bientôt….
 
 
 
 

 
 

on n’est vraiment plus en novembre… 4 décembre 2007

Filed under: blog — Aurélie @ 14:24

elle tombe, elle tombe toujours… je vous l’assure !

Notre première vraie tempête de l’hiver, c’etait hier avec les 30 cms qui ont recouvert Montréal. 1 mois d’avance par rapport à sa petite soeur de l’hiver dernier. On nous promet un hiver plus froid et plus neigeux, que celui de 2006-2007, pour le moment ça se vérifie !

Les deneigeuses vont entrer dans le bal dés aujourd’hui, des tonnes de poudreuse a aller deverser on ne sait ou. C’est vrai je me suis toujours demander ou il l’emmène cette neige dans leurs gros camions. Une journée de deneigement coute 1 million de $, c’est fou, et en même temps, quel travail titanesque !

Hier je regardais par la fenêtre de mon bureau mes concitoyens pelleter pour dégager leur voiture (bah oui parce que les deneigeuses balaient sur leurs autos la neige qui est sur la route), ça coupe toute envie de s’acheter une voiture, j’vous l’dis !. Evidemment les derniers trucs que l’on a pelleté hier ce fût les trottoirs, mais c’était plutôt agréable de voir la ville sous ce tapis… j’imagine en dehors de Montréal, en région, ce doit être si féérique.

Bref de la belle neige comme ça ok, je suis daccord, au moins si tu te casses la geule, tu te blesses pas ! pi c’est vrai qu’c’est joli, bon ! vous zêtes content…

il paraît que nous ne sommes plus en novembre, et en décembre on boude plus, on va mieux…!