le petit monde québécois d'aurélie

tout a commencé le 21 octobre 2005

Tu es bleu quand tu es vert 23 janvier 2008

Filed under: vu sur internet — Aurélie @ 14:09

Parce que chaque petit geste compte, si ce soir vous fermiez le robinet en vous brossant les dents, vous éteignez la cuisine pendant que vous êtes dans le salon et que vous alliez à pied pour faire votre petite épicerie…

Merci à ma propriétaire pour son petit geste pour l’environement ! Grace à ses supers calorifères d’avant guerre, depuis 2 jours, on voit presque plus la différence quand on laisse la porte du congélateur ouverte. Que d’économies d’energie quand le chauffage est h.s. Faut dire quand il fait une moyenne de – 15 dehors et pas de chauffage dans une pièce, le frais se fait sentir pas mal vite.

C’est pas verte que je suis depuis hier c’est bleue et déjà qu’ être verte c’est pas facile tout les jours…

Publicités
 

De l’autre coté du fil 18 janvier 2008

Filed under: blog — Aurélie @ 11:19

Quand j’ai commencé ce blog, je souhaitais justement qu’il ne soit pas un blog, la preuve je l’ appelais non blog. Je ne voulais pas être contrainte d’écrire des billets, de me tenir à la une de l’actualité, d’être très productive. Je voulais juste à l’époque avoir un lieu ou déposer des photos et donner quelques nouvelles à mes proches, sans rougir de honte de faire des mails copier coller. D’ailleurs la 1ere chose que j’ai faite c’est déposer les photos de notre week end à New York.

C’était donc un espace juste pour mes proches, un lieu de partage entre eux et moi. C’était super agréable d’échanger des commentaires, des anecdotes. De pouvoir leur montrer ce que je vivais ici, les rassurer pour certains. Puis doucement il y a eu de plus en plus d’inconnus à me visiter (à ce jour un quinzaine de pays). J’ai trouvé ça le fun cet accroissement de popularité, ces gentils commentaires, ça me faisait plaisir. Je me suis pris au jeu et je saisis l’occasion pour les saluer et remercier.

Mais voila depuis quelques mois, j’ai l’impression de perdre mes proches, que cet espace n’est plus un lieu de partage, qu’ils ne le lisent plus, ne laisse pas de petits mots. Alors c’est peut être révélateur d’autre chose, le temps qui passe et les liens qui sont moins forts, se distendent, et ça, ça me fait peur. J’ai le sentiment de perdre doucement mon monde, alors que dans mon coeur leur place est intact, si ce n’est encore plus attachée, ils me manquent et je sais encore plus ce qu’ils représentent pour moi.

Alors je laisse filer le temps, et comme beaucoup d’autres blogeurs en janvier, je me pose la question, continuer cette page ou arrêter ? A t-elle un intérêt pour quelqu’un, n’est ce pas prétentieux de ma part. Je sais pas trop, je sais plus trop.

Faut dire que la période des fêtes n’est pas ma préférée. Je n’ai jamais vraiment aimé ce temps là, mais je crois qu’en étant loin de mes racines c’est encore plus difficile a passer. Je ne sais pas expliquer pourquoi, mais c’est une fois ces semaines derrière moi, que je me rend compte combien je suis perdue et déstabilisée à cette époque. D’ou ma joie de voir mi janvier sur mon calendrier, oufff c’est passé!

Ai-je un petit résidu de ce blues, n’ai-je plus envie de ce blog, ai-je besoin de signes de mes proches, ai-je besoin de vacances… ? Je voulais partager cela avec vous, un état d’âme parmi d’autres, une petite vague qui passe, une partie de moi même. Parce que globalement je vais très bien, je suis heureuse, j’aime vraiment ma vie.

Je ressens cet espèce de morcellement, certainement que cette partie française de moi, mes racines, ma familles, mes amis, ce fil tendu au dessus de l’Atlantique, est ma corde sensible, celle qui vibre et vient me chercher parfois. Je ne peux rien y faire juste l’accepter, comme une faille, une faiblesse qui est là et se rappelle à moi, de temps en temps…

Dans 2 semaines je m’offre un break, quitte la neige sous mes bottes et part retrouver ma famille, mon neveu, pour 2 semaines près d’eux avec eux. J’en ai très envie et besoin… je crois…

Ma chouchou me manquera ça c’est certain, peut être d’autres choses aussi, va savoir de l’autre coté du fil…

 

no comment… 3 janvier 2008

Filed under: blog — Aurélie @ 14:37